L'arrivée de Seattle pourrait sortir PK Subban de Nashville!

Les Preds feront face à un cruel dilemme!

HabsolumentFan

L'arrivée d'une 32e formation dans la LNH en 2021-22 provoquera beaucoup de remous dans la ligue au cours des prochains mois alors que chaque formation tentera de se positionner le plus avantageusement possible en vue du repêchage d'expansion qui aura lieu au mois de juin 2021.

On le sait déjà, les règles du repêchage d'expansion seront les mêmes pour Seattle qu'elles ne l'étaient pour les Golden Knights de Vegas à leur arrivée, c'est à dire des règles avantageuses, conçues pour fournir une équipe compétitive dès le départ à la nouvelle franchise d'expansion.

C'est avec ces règles en tête que le journaliste Adam Vingan, qui couvre les activités des Preds pour The Athletic, a procédé à tenter de prévoir à l'avance de quoi aurait l'air la liste de protection à Nashville, assumant que tous les joueurs d'impact de l'équipe dont le contrat se termine avant 2021 verront leur contrat renouvelé d'ici-là.

Devant protéger un maximum de 7 attaquants, 3 défenseurs et 1 gardien, la situation des Preds sera loin d'être évidente et d'importantes décisions devront être prises d'ici le fameux repêchage.

D'emblée, Vingan n'a pas trop de difficultés à choisir les attaquants à protéger, y allant avec les noms suivants: Ryan Johansen, Filip Forsberg, Viktor Arvidsson, Kyle Turris, Kevin Fiala, Eeli Tolvanen ainsi que Ryan Hartman. Il n'a pas de difficulté avec son gardien, protégeant Juuse Saros alors que le vétéran Pekka Rinne sera âgé de 38 ans à ce moment.

C'est en défensive que les choses se corsent. Si Roman Josi et Ryan Ellis semblent des choix évidents pour lui, c'est lorsque vient le temps de protéger le troisième et dernier défenseur qu'il a un choix déchirant à faire entre Mattias Ekholm et PK Subban. Les deux qui seront dans l'avant-dernière année de leur contrat respectif, devront signer une nouvelle entente par la suite. C'est finalement la crainte de ne pas avoir les moyens de payer le salaire que demandera Subban sur le marché qui fait ultimement pencher le journaliste vers Ekholm.

Bien sûr, beaucoup de choses peuvent arriver d'ici là mais force est d'admettre que les Predators seront dans une situation précaire s'ils ne bougent pas pour mieux se positionner. Il serait surprenant qu'ils acceptent de laisser partir un joueur de la trempe de Subban gratuitement de la sorte alors s'il est le joueur de trop sur leur liste de protection, on doit donc s'attendre à le voir être transigé d'ici là ou on pourrait tenter de conclure une transaction avec Seattle pour les convaincre de ne pas le sélectionner. Il risque cependant d'y avoir un lourd prix pour ce type de faveurs.

Chose certaine, il sera intéressant de voir comment le DG David Poile choisira de mener sa barque d'ici-là. [pub]

"You probably noticed that P.K. Subban wasn’t on the protection list. He will have one year remaining on his $72 million deal entering the 2021-22 season and could be looking at an eight-figure cap hit when it expires.

Even with a continuously rising salary cap, the Predators can’t afford to give significant raises to all their defensemen. Ellis will count $6.25 million against the cap starting next season through 2027, and it’s not far-fetched to suggest that Josi, who is eligible to sign an extension next July 1, could be worth close to $9 million per year on his next deal.

It’s something of a “Sophie’s Choice” situation. Do the Predators protect Subban or Ekholm, who will each be entering the final year of their contracts in 2021 (and aren’t able to receive extensions until July 1 of that year, which will be after the expansion draft occurs)?

It might be more prudent to keep Ekholm, who won’t cost anywhere near as much as Subban. The Predators could pay other core players with the savings.

The Predators could try to work out a deal with Seattle to stay away from Subban, but the price would probably be prohibitive. Would it be worth trading Subban before then to recoup assets?"