article

L'ancien propriétaire milliardaire des Hurricanes veut ramener les Nordiques de Québec

Des intéressés?

Partager sur Facebook

Peter Karmanos, ancien propriétaire des Hurricanes de la Caroline, a tout récemment démontré un sérieux intérêt pour le retour des Nordiques à Québec. À 78 ans, il souhaite replonger dans le cercle privilégié des propriétaires de la LNH. 

En entrevue avec Kevin Dubé du Journal de Québec, il a affirmé, sans même qu'on lui pose la question, qu'il est très intéressé à devenir un investisseur dans le dossier du retour des Nordiques. 

« Si je peux trouver des partenaires solides, je serais intéressé à utiliser ce magnifique amphithéâtre. Selon moi, Québec est un marché fabuleux et les partisans là-bas y sont passionnés. J’ai du mal à trouver un meilleur endroit en ce moment pour y installer une concession de la Ligue nationale. Mon opinion est que la LNH fait une grave erreur en n’ayant toujours pas d’équipe à Québec.»
-Peter Karmanos

Dubé rapporte que Karmanos est convaincu que la seule démarche à suivre pour implanter une équipe de hockey dans la Capitale, sera par le billet d'une expansion. Aucune équipe ne déménagera. 

« Il n’y a aucune équipe actuelle qui va déménager. Si Québec désire ravoir une équipe, il faudra donc convaincre Gary Bettman de procéder à une nouvelle vague d’expansion. Si la LNH accepte de le faire, je peux vous garantir que Québec aura son équipe. Houston sera l’autre. » 
-Peter Karmanos

Présent lors des 2 dernières expansions, Karmanos, qui vaut environ 1,4 milliard, explique qu'en 2016, Gary Bettman avait donné comme excuses la fluctuation du dollar et le déséquilibre des associations. Ces éléments étaient supposément "hors de contrôle pour Québec". Lors de l'expansion de Seattle, Québec n'avait même pas été considérée.

 Mauvaise volonté de la part des dirigeants de la Ligue national de hockey? 

Intronisé au Temple de la Renommé récemment, Karmanos milite pour une ligue à 36 équipes, qui selon lui, serait une solution gagnante pour la LNH et le développement de joueurs. 

« La Ligue aurait tout à gagner à le faire. Quand j’étais membre du comité exécutif, mon but était que la Ligue se rende à 36 équipes. On me disait constamment qu’il n’y avait pas assez de joueurs pour ça. Pourtant, des joueurs de hockey, il y en a amplement. »
-Peter Karmanos

À un certain moment donné, Bettman et compagnie devront donnés une réponse claire et précise sur l'éventualité d'une équipe à Québec ou non. Lorsque de gros joueurs sont prêt à acheter une équipe et que constamment tu dis non, ils iront mettre leur sous dans une autre ligue!