Guy Boucher dévoile le joueur le plus “tough” qu'il a dirigé dans sa carrière

Oh, wow!

HabsolumentFan

S'il y a quelqu'un qui a du vécu dans le monde du hockey, c'est bien l'entraîneur-chef Guy Boucher qui a dirigé dans littéralement tous les niveaux possibles au hockey.

Dans sa carrière, il en a vu des choses.

Lors d'un passage à l'émission On Jase sur les ondes de RDS, l'animateur Martin Lemay lui a demandé de lui nommer le joueur le plus tough qu'il avait dirigé dans sa carrière.

Il a initialement parlé de deux joueurs qu'il a dirigé dans la LNH, à Ottawa et Tampa Bay:

"Le plus tough, moi? Écoute, c'est sûr que j'en ai eu quelques uns. Des gars comme Chris Neil à Ottawa qui était reconnu comme un tough parce qu'il se battait souvent. Ryan Malone à Tampa, écoute il endurait n'importe quoi. Nimporte quoi! Écoute, il arrivait avec le doigt cassé et nous disait de le laisser faire et le laisser continuer la game jusqu'à la fin et après ça on tape ça pis on continue. Je l'ai vu moi le dos tout ouvert. Un moment donné il se retourne et avait plein de sang dans le dos. Je fais venir le thérapeute mais il voulait rembarquer sur la glace. Je lui ai dit pas question, ça coule partout! Il lève le chandail, écoute, je te dis, c'était la longueur de ma main, le muscle tout ouvert et ça coulait partout. Il ne voulait rien savoir de sortir et voulait jouer son prochain shift! C'était dégueulasse! En plus, lui c'était le seul qui voulait se mettre devant les lancers de Stamkos. Sur un qui rentrait il avait 9 tirs qui étaient au dessus du net ou à côté et tu avais des bonnes chances de l'avoir dans la face fack lui c'était le seul qui voulait y aller. Il se battait contre n'importe qui et il était très tough."
- Guy Boucher

Puis, il a dévoilé le joueur le plus tough qu'il a jamais dirigé dans sa vie. Un Québecois qui a déjà évolué pour le Canadien de Montréal:

"Mais LE plus tough que j'ai vu, c'est un p'tit Québecois. C'est Gabriel Dumont, qui a eu un court passage avec Montréal. En termes de toughness et capable d'endurer, moi j'ai jamais vu ça. C'est pas parce que c'était quelqu'un qui était gros. C'est parce que mentalement, c'était quelqu'un de probablement plus fort que n'importe qui que j'ai vu et il était capable d'endurer n'importe quoi. Je l'ai vu dans une pratique aller à 100 milles à l'heure et sa main est restée pris dans la craque des deux poteaux de la boîte des punitions. Il y a quasiment pas de place, on sait même pas comment ça a fait pour rentrer là. Imagine-toi tu t'en vas à 100 milles à l'heure et ta main reste pris là-dedans... Sa main a toute cassée en tous les morceaux. La main est rentrée dans la craque et il n'a même pas ralenti. Écoute, c'était dégueulasse! Évidemment, sa saison était finie. Mais le lendemain, le thérapeute est venu me voir pour me dire que j'allais devoir gérer ça. Je m'en vais dans la chambre, il est dans la chambre avec son plâtre et il est en train d'attacher ses patins parce que lui, il embarquait sur la glace et il n'était pas question qu'il manque! Je lui ai dit Gabriel tu peux pas. C'est fini. Il m'a dit non, je m'en vais sur la glace. J'lui ai dit Gabriel, c'est fini. Tu peux pas, médicalement, c'est impossible. Tu peux même pas fermer ta main. Il m'a répondu qu'il lui en restait une autre! Il était comme ça tout le temps. Une autre game, il s'était fait toute arracher la bouche. Les dents, tout cousu. Ça avait pas de bon sens. Fack là y rentre en-dedans et les thérapeutes ont mangé de la m*rde pendant je sais pas combien de temps parce qu'il était pressé de retourner. Il leur a dit de juste réparer la moitié pour pouvoir retourner plus vite. Il est revenu avec 30 secondes à jouer dans la période et il s'attendait à rembarquer. Je me rappelle une autre fois dans les séries il avait une épaule déchirée et ça tenait par un mini fil mais on était rendus à la Coupe Memorial pis jamais de la vie il aurait dû finir les séries mais il ne voulait rien savoir. On lui expliquait que ça tenait mais un mini impact et il en aurait pour un an à récupérer de ça parce que ça serait complètement sectionné. Pas question. Il a joué avec ça toute la Coupe Memorial. J'en ai vu plein de cas comme ça mais le plus de cas par un seul individu et sur une base constante et pas parce que c'est un show, c'est Gabriel Dumont."
- Guy Boucher

On se souviendra d'ailleurs que Gabriel Dumont a passé 7 saisons dans l'organisation du Canadien de Montréal, lui qui avait disputé un total de 18 matchs dans l'uniforme du CH, passant la grande majorité de son séjour dans la Ligue Américaine.

Aujourd'hui âgé de 28 ans, Dumont évolue toujours dans la Ligue Américaine dans l'organisation du Wild du Minnesota, lui qui a disputé 3 matchs avec le Wild dans la LNH cette saison.

Il compile jusqu'à présent un total de 90 matchs en carrière dans la LNH. On pourra dire que c'est certainement grâce à sa détermination qu'il réussit à toucher à son rêve.

Vous pouvez visionner au bas le très intéressant extrait vidéo. [pub]

Les joueurs « tough » de Guy Boucher

Pour certains joueurs, la douleur et les blessures ne sont pas des excuses pour rater une seule présence! ??

Posted by On jase on Tuesday, February 18, 2020

[PROL]

L'attaquant Peter Reynolds a annoncé qu'il ne jouera finalement pas dans la NCAA la saison prochaine et a plutôt décidé de se joindre aux Sea Dogs de Saint John dans la LHJMQ.

La direction de l'Avalanche du Colorado étudie présentement la possibilité de porter le chandail bleu poudre des Nordiques de Québec la saison prochaine.

Seriez-vous honoré ou insulté de les voir jouer avec le chandail bleu poudre des Nordiques? ?

Posted by HABSolumentFan on Monday, May 11, 2020

Le jeune défenseur Alexander Romanov ne pourra vraisemblablement pas terminer la saison avec le Canadien de Montréal et devra plutôt attendre à la saison prochaine avant d'enfiler le chandail du CH pour un match.

Il faudra attendre plusieurs mois avant de voir Romanov dans l'uniforme du Canadien! ?

Posted by HABSolumentFan on Monday, May 11, 2020