article

George McPhee: De zéro à héros!

Il est grand temps de changer sa réputation!

Partager sur Facebook

Le 3 avril 2013 est une date qui a changé la carrière du DG George McPhee.

DG des Capitals de Washington à l'époque, McPhee effectuait une transaction que plusieurs ne comprennent toujours pas aujourd'hui. À quelques minutes de la fin de la date limite des transactions, il échangeait le jeune attaquant prometteur Filip Forsberg aux Predators de Nashville en retour du vétéran attaquant Martin Erat ainsi que du jeune attaquant Michael Latta.

Après plusieurs années d'insuccès des Caps en séries, McPhee jouait clairement son poste cette année-là et les rumeurs étaient de plus en plus persistantes qu'une autre élimination rapide pourrait lui être fatale, c'est pourquoi il a tenté le tout pour le tout en faisant l'acquisition de ce qu'il croyait pourrait être un attaquant top-6 pouvant aider son équipe à se rendre loin cette fois-ci.

Mais les choses ne se sont vraiment pas passées comme prévu puisque les Caps se sont inclinés en 7 matchs aux mains des Rangers de New York, dès la première ronde. Disputant 4 matchs dans cette série, Erat n'aura finalement récolté aucun point. Mais ce n'est qu'un an plus tard que McPhee fût congédié, après que les Capitals échouaient dans leur tentative de se qualifier aux séries éliminatoires. Ironiquement, ce fût également la dernière saison de Erat à Washington, compilant une fiche de 1 but et 23 passes pour un total de 24 points en 53 matchs.

Depuis maintenant 5 ans, cette transaction, l'une des pires de l'histoire de la LNH, continue de suivre McPhee et lui colle à la peau plus Forsberg récolte de succès. Depuis, certains le voient même comme l'un des pires DG's de toute la LNH et plusieurs se questionnaient fortement lorsque c'est lui que les Golden Knights de Vegas ont engagé pour bâtir de zéro la nouvelle formation d'expansion. Quelques mois plus tard, les Golden Knights sont en finale de la Coupe Stanley, un exploit incroyable, et si quelqu'un mérite maintenant tout le crédit, c'est bien George McPhee.

Non seulement a-t-il fait oublier cette horrible transaction, mais il a lui-même réalisé quelques vols tout aussi incroyables. Voici la liste:

  • BLUE JACKETS: William Karlsson + David Clarkson + Choix de 1ere ronde en 2017 + Choix de 2e ronde en 2019 pour ne pas sélectionner Josh Anderson, Jack Johnson ou Joonas Korpisalo au repêchage d'expansion.
  • PANTHERS: Jonathan Marchessault + Reilly Smith vs Choix de 4e ronde en 2018.
  • WILD: Erik Haula + Alex Tuch pour ne pas sélectionner Matt Dumba ou Marco Scandella au repêchage d'expansion.
  • PENGUINS: Marc-André Fleury + Choix de 2e ronde en 2020 pour ne pas sélectionner Matt Murray au repêchage d'expansion.

En l'espace de quelques semaines seulement, McPhee a réussi quatre transactions qui sont aujourd'hui considérées comme de véritables vols, à l'origine de la saison absolument incroyable des Golden Knights et qui leur permettront également d'être une équipe dominante dans la LNH pour encore plusieurs années à venir.

Comme si ce n'était pas suffisant, il a également choisi lui-même son entraîneur-chef, Gerard Gallant, dont le nom est pratiquement déjà gravé sur le trophée Jack Adams, remis à l'entraîneur-chef de l'année dans la LNH.

Oui, il est grand temps de remettre à César ce qui revient à César. George McPhee a non seulement effacé la plus grosse erreur de sa carrière de DG mais l'a remplacée par de nombreuses décisions le faisant aujourd'hui passer pour un véritable génie. Sa réputation doit changer et il doit maintenant être reconnu comme le meilleur DG d'une équipe d'expansion de l'histoire de la ligue, rien de moins.

Lorsque la finale de la Coupe Stanley s'amorcera ce soir et que McPhee observera son équipe actuelle affronter son ancienne équipe et qu'il observera que 77% des joueurs en uniforme pour cette série proviennent directement de lui, il pourra avoir le sentiment bien mérité du devoir accompli.