Ailleurs dans la LNH : Gagne ou perd, Tuukka Rask pourrait remporter le trophée Conn Smythe!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Gagne ou perd, Tuukka Rask pourrait remporter le trophée Conn Smythe!

Excellente question!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Demain aura lieu le match numéro 7 entre les Blues de St. Louis et les Bruins à Boston. il s'agira du match décisif pour couronner les prochains champions de la Coupe Stanley. Inutile de dire qu'il s'agira d'une rencontre des plus excitantes!

Si les Bruins l'emportent, le choix du gagnant du trophée Vezina est clair, net et précis. De l'avis de tous, c'est le gardien Tuukka Rask à qui reviendra le convoité trophée remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires.

Mais qu'en est-il si ce sont les Blues qui l'emportent?

Le journaliste et insider Pierre LeBrun de The Athletic croit que, comme ce fût le cas à quelques reprises seulement dans le passé, un membre de l'équipe perdante pourrait se voir remettre le trophée cette année.

Selon lui, la performances de Rask en séries éliminatoires jusqu'à présent est tellement impressionnante que, tout comme Jean-Sébastien Giguère (2003) et Ron Hextall (1987) l'ont fait avant lui, il pourrait se voir mériter ce titre dans une cause perdante avec sa fiche de 15 victoires, 6 défaites et 2 défaites en prolongation et sa moyenne de buts accordés de 1.93 ainsi que son taux d'efficacité de .938 en 23 matchs de séries éliminatoires jusqu'à présent. Des chiffres qui le placent loin devant tous les autres gardiens de la ligue.

En plus de compiler des statistiques pour le moins impressionnantes, à plus d'une reprise il a réalisé de véritables miracles pour son équipe et a volé à lui seul des matchs.

Il sera très intéressant de voir si la ligue osera pour la première fois depuis 2003 nommer un joueur d'une équipe perdante comme récipiendaire du trophée Conn Smythe. Si tel est le cas, il s'agirait seulement de la 6e fois de l'histoire de la LNH. 

"So again, when you consider the consistent body of work Rask has put out there over 23 playoff games, does he not stand out with the gaudy .938 save percentage and 1.98 goals-against average?

It was the case for Giguere of the Anaheim Ducks in 2003 and Hextall of the Philadelphia Flyers in 1987; both fell one win short of a Stanley Cup but got voted the Conn Smythe recipient after their stellar springs. They’re the last two players from the losing team to achieve that honour."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: The Athletic