article

Evander Kane banni du camp d'entraînement des Sharks

Ses problèmes continuent de s'empiler!

Partager sur Facebook

En fin de journée hier, la LNH a annoncé avoir complété son enquête sur les allégations concernant l'attaquant Evander Kane des Sharks de San Jose à l'effet qu'il avait parié sur ses propres matchs et volontairement affecté l'issue des rencontres de façon négative.

Au terme de l'enquête, on a révélé ne pas avoir de raison de croire que ces allgations étaient fondées et les hautes instances de la ligue ont alors blanchi Kane.

Mais ce dernier n'était pas pour autant au bout de ses peines puisque, dans la même journée, il a été accusé au criminel par son ex-femme de l'avoir violée à plus d'une reprise. Les détails de l'accusation dans le document de cour sont d'ailleurs à vômir.

Aujourd'hui, nous apprenons maintenant que la direction des Sharks de San Jose, suite à ces nouvelles accusations, a pris la décision de bannir l'attaquant de leur camp d'entraînement jusqu'à nouvel ordre, en raison des sérieuses accusations qui pèsent présentement contre lui.

Bien qu'il ne s'agisse que d'accusations pour l'instant et que ce sera à un juge de déterminer s'il en est coupable ou non, rappelons que ce n'est pas la première fois qu'il est accusé d'agression sexuelle par une femme, lui qui avait vécu similaire situation lorsqu'il évoluait avec les Sabres de Buffalo. Rappelons aussi qu'une autre femme l'a accusé de l'avoir forcé à se faire avorter de son bébé en échange d'argent qu'il ne lui a jamais versée.

Bref, il semble être un humain exécrable et les rumeurs à l'effet que même ses coéquipiers des Sharkes ne veulent plus le revoir dans leur vestiaire semblent de plus en plus fondées.

Âgé de 30 ans, Evander Kane a déclaré faillite au cours des derniers mois, lui qui possède un contrat de 7 millions par année, valide pour encore quatre saisons.

Plus de détails suivront.