Et si les Preds avaient accepté les quatre choix de 1ere ronde des Flyers pour Shea Weber?

Une analyse de l'impact d'une offre hostile pour un joueur vedette!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
238 238 Partages

Avant d'être échangé au Canadien de Montréal en retour de PK Subban dans une transaction qui fait encore couler beaucoup d'encre à ce jour, Shea Weber aurait est passé bien près de quitter les Predators de Nashville pour se retrouver à Philadelphie avec les Flyers.

C'était l'été 2012 et Weber entrait dans l'apogée de sa carrière, lui qui venait de connaître une saison de 19 buts et 30 passes pour 49 points en 78 matchs. Agent libre avec restriction, il avait accepté une offre hostile monstre des Flyers qui lui rapportait 110 millions de dollars pour les 14 années à venir. Les Preds avaient donc deux choix: Égaler cette offre colossale d'une équipe rivale ou bien le laisser partir et accepter la compensation de quatre choix de 1ere ronde pour les années à venir.

Contre toutes attentes, le DG David Poile a pris la décision d'égaler l'offre même si elle était spécifiquement montée pour lui rendre la tâche la plus ardue possible. Mais quel retour aurait-il pu toucher concrètement s'il avait plutôt décidé d'accepter la compensation? C'est ce que cette analyse tente de vérifier.

Premièrement, certains facteurs entrent en ligne de compte et il faut comprendre que le range de sélection des Flyers aurait fort probablement fluctué avec l'arrivée d'un défenseur étoile dans leur formation et on ne peut savoir quel joueur aurait été dans la mire des Preds s'ils avaient choisi à la place de Philadelphie au repêchage. Pour les besoins de l'analyse, ignorons ces facteurs. Voici donc, pour les quatre années où les Predators auraient reçu le choix de 1ere ronde des Flyers, quel joueur a été sélectionné à leur tour, quels étaient les deux joueurs suivants et les trois meilleurs joueurs disponibles plus tard:

  • 2013: Samuel Morin (11), Max Domi (12), Josh Morrissey (13), Anthony Mantha (20), Shea Theodore (26)
  • 2014: Travis Sanheim (17), Alex Tuch (18), Anthony DeAngelo (19), Nick Schmaltz (20), David Pastrnak (25)
  • 2015: Ivan Provorov (7), Zach Werenski (8), Timo Meier (9), Mikko Rantanen (10), Matthew Barzal (16)
  • 2016: German Rubstov (22), Henrik Borgstrom (23), Max Jones (24), Sam Steel (30), Alex DeBrincat (39)

Si l'on prend littéralement les quatre choix que les Flyers ont fait avec leur sélection de première ronde des années suivant leur offre hostile, c'est donc dire qu'ils s'apprêtaient à échanger les défenseurs Samuel Morin, Travis Sanheim et Ivan Provorov ainsi que l'attaquant German Rubstov en retour de Shea Weber.

Si l'on extrapole les données et on présume que les Preds auraient plutôt choisi à chaque fois le choix suivant, ils auraient plutôt obtenu les attaquants Max Domi, Alex Tuch et Henrik Borgstrom en plus du défenseur Zach Werenski pour les services de Weber.

Dans les deux cas, force est d'admettre qu'il s'agit d'un retour extrêmement alléchant même s'ils auraient laissé partir le pilier de leur équipe à ce moment.

Chose certaine, il s'agit d'un pensez-y bien pour le Canadien avant de faire une offre hostile à un joueur vedette puisque le retour pourrait potentiellement revenir hanter Marc Bergevin dans le futur en plus de se mettre certains DG's de la ligue à dos. 

Vous pouvez consulter ici la liste des 30 meilleurs agents libres avec restriction présentement disponibles cet été. 

Partager sur Facebook
238 238 Partages