article

En larmes, Brad Marchand a peine à expliquer son énorme erreur sur le but gagnant!

Quelle gaffe!

Partager sur Facebook

C'était le match numéro 7 de la finale de la Coupe Stanley hier entre les Blues de St. Louis et les Bruins à Boston, le plus ultime et excitant de tous les matchs pour enfin couronner les nouveaux champions de la LNH.

Motivés par le fait qu'ils évoluaient devant leurs partisans, les Bruins ont complètement dominé la première période, limitant les Blues à un seul tir pour près de 15 minutes, se butant cependant à la muraille de Jordan Binnington qui a sauvé ses coéquipiers à plusieurs reprises, gardant la marque à 0-0. Puis, avec un peu plus de 3 minutes à faire à la période, les Blues ont fait preuve d'opportunisme grâce à un but de l'attaquant Ryan O'Reilly, faisant dévier le tir de la ligne bleue de Jay Bouwmeester pour marquer le très important premier but de la rencontre sur seulement le troisième tir du match de son équipe et porte la marque à 1-0.

Puis, à peine deux minutes plus tard, avec seulement 8 secondes à faire à la période, les Blues portaient un dur coup à leurs adversaires alors que, pour une raison inconnue, l'attaquant Brad Marchand des Bruins a décidé d'aller au banc des siens pour effectuer un changement alors que les Blues avaient possession de la rondelle dans sa zone. Cette crampe au cerveau a permis au défenseur Alex Pietrangelo de se retrouver complètement seul devant le filet avant de recevoir la superbe passe de son coéquipier Jaden Schwartz et déjouer le gardien Tuukka Rask pour retraiter au vestiaire avec une avance de 2 à 0. De l'avis de tous, il s'agissait là du tournant du match, en plus de plus tard devenir le but gagnant de la rencontre.

Sans nommer son joueur directement, l'entraîneur-chef Bruce Cassidy était d'avis après la rencontre que c'est ce but qui a ultimement coûté la Coupe Stanley à son équipe:

"Ils ont été opportunistes sur leur premier but. Il s'agissait d'une belle déviation et d'un but un peu chanceux mais ils l'ont travaillé, nous faisant perdre la rondelle deux fois consécutives dans notre zone avant de marquer. Mais le deuxième but a fait extrêmement mal, surtout en fin de période comme ça. Un de nos joueurs (Marchand) a raté sa couverture, ce qui leur a donné un surnombre et permis de marquer pour faire 2-0. Si ce n'était pas de ce but, c'était un tout autre match. Nous dominions la rencontre à ce moment et nous aurions été à l'aise de revenir en deuxième avec un retard d'un seul but. Mais ce deuxième but leur a donné l'énergie et le momentum nécessaire pour augmenter leur cadence et nous empêcher de revenir dans ce match."-Bruce Cassidy

En larmes après la rencontre, Marchand avait peine à expliquer la raison pourquoi il avait quitté le jeu de la sorte après avoir raté sa mise en échec alors que les Blues avaient le plein contrôle du disque dans la zone des Bruins:

"Je croyais que leur joueur (Schwartz) était seul mais de toute évidence il ne l'était pas. C'est la défaite la plus difficile à avaler de toute ma carrière."-Brad Marchand

Revoyez au bas la séquence en question.

"Alex Pietrangelo scores with less than 8 seconds left in first to give Blues 2-goal lead. ??"