article

Devante Smith-Pelly victime de propos racistes

Des propos inacceptables!

Partager sur Facebook

Une scène complètement disgracieuse a eu lieu, samedi soir à Chicago, dans le match opposant les Capitals de Washington aux Blackhawks. En troisième période, alors que l'ancien attaquant du Canadien Devante Smith-Pelly était au banc des pénalités après une bataille, il aurait été accueilli par des partisans qui lui criaient des propos racistes.

Selon plusieurs sources, trois partisans ont crié à plusieurs reprises «basketball», laissant sous-entendre que puisqu'il est noir, il avait choisi le mauvais sport en devenant joueur de hockey.

Furieux, DSP s'est levé et a été voir les spectateurs en question, avec son bâton dans les mains. Un préposé à la sécurité a été impliqué et a immédiatement expulsé les trois spectateurs en question.

Smith-Pelly ne s'est pas adressé aux médias après la rencontre, mais il suffit de voir son visage au moment où il s'est rendu vers les trois personnes pour comprendre à quel point le jeune homme de 25 ans ne l'a pas trouvée drôle.

Après le match, l'entraîneur-chef des Capitals Barry Trotz a affirmé qu'il n'y avait pas de place pour du racisme, dans le monde du hockey, ajoutant qu'il s'agissait d'un geste dégradant et un signe d'ignorance de la part des spectateurs en question.

De leur côté, les Blackhawks ont émis un communiqué pour commenter la situation.

«Nous avons été mis au fait d’un incident impliquant un groupe d’individus, qui ont adressé des propos déplacés à Devante Smith Pelly. Ils ont été sortis et nous aimerions nous excuser auprès de Smith Pelly et l’organisation des Capitals de Washington. Ces actions ne seront jamais tolérées.»

Vous pouvez voir la réaction de Smith-Pelly dans la vidéo ci-dessous.