article

Deux joueurs de centre qui pourraient être disponibles pour le CH au marché des joueurs autonomes

Voyez ici de quels joueurs il s'agit

Partager sur Facebook

Avec les récents insuccès de l'équipe, il est beaucoup plus facile de cibler les besoins du Canadien. Même si il manque plusieurs éléments afin d'avoir une équipe compétitive, la position de centre est un questionnement depuis très longtemps dans l'organisation. Si Nick Suzuki nous a prouvé avoir les qualités d'un centre de premier trio, Christian Dvorak n'épate personne et on pourrait très bien avoir surestimé les responsabilités qu'il pouvait prendre.

Effectivement, avec 8 points en 20 matchs et un différentiel de -15, Dvorak n'est assurément pas le joueur que l'on espérait avoir fait l'acquisition, autre qu'au niveau des mises en jeu. Plusieurs le voyaient apte à remplacer le travail de Phillip Danault et de Jesperi Kotkaniemi simultanément. La pression était-elle trop forte pour l'américain?

Dans le cadre de l'émission JiC à TVA Sports ce soir, Louis Jean a soulevé le nom de deux joueurs qui seront fort probablement agent libre à la fin de la présente saison, deux joueurs qui pourraient très bien remplir les fonctions désirées à Montréal. Il s'agit de Claude Giroux et de Nazem Kadri, deux centres établis dans la ligue nationale qui ne resigneront probablement pas dans leur équipe actuelle.

Dans le cas de Giroux, son nom est lié à plusieurs équipes notamment en raison de sa situation contractuelle avec les Flyers. Le capitaine de la formation de Philadelphie ne s'est toujours pas entendu avec son équipe. Le vétéran de 33 ans roule encore à 1 point par match à 33 ans et ses atouts offensifs pourraient grandement être intéressants pour une équipe qui cherche à se nantir d'un joueur d'élite pour quelques années seulement. 

«Claude Giroux est l’un des meilleurs aux cercles de mise en jeu. Certains le considèrent comme un ailier, moi comme un joueur de centre. Est-ce qu’il pourrait intéresser le CH? À 33 ans, serait-il un complément pour Nick Suzuki et Christian Dvorak? On s’amuse» -Louis Jean

En ce qui concerne Nazem Kadri, il est présentement au 4e rang des meilleurs pointeurs de la LNH avec 23 points en 15 rencontres. Kadri est un type de joueur unique qui pourrait autant aider une formation offensivement que défensivement. Il excelle également au cercle des mises en jeu, lui qui remporte près de 53% de celles-ci, en moyenne. Avec la panoplie de talent qu'il y a au Colorado actuellement, difficile de croire que Kadri figurera dans les plans du directeur général Joe Sakic, étant donné que l'espace sous le plafond salarial pourrait manquer au club s'il adviendrait à demander une augmentation de salaire considérable. 

«Nazem Kadri, lui, devient joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison. La famille Kadri a toujours adoré le Tricolore. C’est un gars qui amène une dimension qui est rare. Je ne crois pas que l’Avalanche du Colorado pourra s’entendre avec lui. À 31 ans, il pourrait être une solution, c’est à suivre» -Louis Jean

Quoi qu'il en soit, peu importe qui sera le directeur général du Tricolore à ce moment-là, il se devra d'étudier les deux cas attentivement puisqu'un joueur de centre d'élite pourrait avoir un impact intéressant sur l'équipe si l'on venait à en faire l'acquisition.