article

De nouveaux détails sordides dévoilés dans l'affaire Slava Voynov!

Dégoûtant!

Partager sur Facebook

Nous vous rapportions le mois dernier que la LNH avait choisi de suspendre le défenseur Slava Voynov pour la totalité de la saison 2019-20 ainsi que les séries éliminatoires en raison de comportements jugés inacceptables à l'extérieur de la patinoire.

Lui qui avait fait une demande officielle à la ligue cet été pour revenir après avoir été déporté en Russie dans une affaire de violence conjugale a non seulement vu sa demande rejetée, on a même rallongé sa suspension.

Selon ce que rapportait le journaliste Pierre LeBrun de The Athletic, l'Association des Joueurs (NHLPA) avait officiellement porté la cause en appel au nom de Voynov. Ainsi, sa demande a été entendue devant un arbitre indépendant qui devait par la suite trancher quant à la pertinence d'une aussi longue suspension supplémentaire.

Ce dernier a finalement tranché et bien que l'arbitre ait maintenu la suspension d'un an à Voynov, il a cependant pris en compte le fait qu'il n'a pas joué la saison dernière même s'il l'aurait désiré. Il lui déduit donc l'équivalent d'une demi-saison de suspension (41 matchs).

Par conséquent, il ne reste maintenant plus que 41 matchs à purger à la suspension du défenseur Russe de 29 ans avant qu'il ne puisse officiellement revenir dans la LNH et signer un contrat avec l'équipe de son choix.

Suite à cette décision, la direction des Kings de Los Angeles, son ancienne équipe, a tenu à réagir publiquement et affirmer qu'ils n'avaient aucune intention de lui offrir un contrat pour jouer dans leur organisation:

"Aujourd'hui, un arbitre indépendant a rendu une décision finale dans le dossier de la suspension de Slava Voynov. De notre perspective, nous tenons à préciser que Voynov ne portera plus l'uniforme des Kings. Nous prendrons maintenant le temps de déterminer l'impact de cette décision sur nos droits et considérerons nos options quant à la suite des choses."

De son côté, Renaud Lavoie de TVA Sports a dévoilé de nouveaux détails sordides dans cette histoire, décrivant de quelle façon Voynov avait battu sa femme le soir de l'incident en octobre 2014:

"Savez-vous ce qui s’est passé, en octobre 2014? Lors d’un party d’Halloween, Voynov est carrément devenu hors de contrôle. Ça commence à l’extérieur du bâtiment où se déroule la fête. Il prend les lunettes de costume de sa femme, les jette au sol et les écrase. Il lui assène ensuite un coup de poing directement à la mâchoire. Voynov et sa femme retournent ensuite à leur domicile, où le Russe tente d’étrangler sa femme à trois reprises. Il pousse également sa conjointe au sol à sept reprises pour ensuite lui donner des coups de pied. Et lorsque cette dernière réussit à se relever, Voynov lui prend la tête et l’envoie directement sur le coin du téléviseur, lui causant une autre coupure. Slava Voynov a décidé d’arrêter sa mascarade lorsqu’il a réalisé qu’il y avait trop de sang dans la chambre à coucher. Ce n’était pas la première fois que le défenseur agressait sa femme."-Renaud Lavoie

Maintenant qu'une formation a confirmé publiquement qu'elle ne lui offrirait pas de contrat même lorsque sa suspension sera purgée en entier, il sera intéressant de voir combien d'équipes de la LNH accepteront tout de même de l'accueillir dans leur organisation en lui offrant un contrat.