Bruce Boudreau quitte le banc des Canucks avec les larmes aux yeux

Voyez les détails!

Jeremy Pearman

Samedi soir, les Canucks ont subi un revers de 4 à 2 face aux Oilers. Toutefois, l'histoire du match s'est plutôt déroulée derrière le banc, et non sur la glace. 

En effet, alors que Bruce Boudreau quittait la patinoire du Rogers Arena pour la dernière fois en tant qu'entraîneur-chef de l'équipe, une vague d'amour s'est précipitée sur lui alors que les partisans chantaient ensemble "Bruce, there it is!".

Pendant que joueurs et entraîneurs se dirigeaient vers le vestiaire, Boudreau est demeuré sur place pour quelques instants. Visiblement touché par cette avalanche de compassion, il remercie et salue la foule, les larmes aux yeux, et quitte finalement la glace.

De retour dans son bureau, l'entraîneur-chef profitait d'une boisson froide avec ses collègues alors que les joueurs, l'un après l'autre, sont venus lui serrer la main. 

Malgré tout, l'organisation ne l'a toujours pas congédié. Boudreau ne comprend pas pourquoi, mais il a une petite idée : 

"Je ne sais pas pourquoi je suis encore ici, mais ça a peut-être un lien avec le fait que les trois prochains matchs sont contre Chicago, Seattle et Columbus" 

Bruce Boudreau

Comme 2 de ces 3 clubs sont au bas du classement, il semble croire que les dirigeants veulent faire bien paraître le nouvel entraîneur-chef en lui donnant plus de chances de gagner ses premiers matchs avec les Canucks.

Apparemment, Rick Tocchet devrait être officiellement annoncé comme successeur ce lundi.

Une situation désastreuse qui tire heureusement à sa fin. Il ne serait pas étonnant que Boudreau se retrouve derrière le banc d'une autre équipe dans une avenir pas si lointain, si tel est son souhait.

Suivez le lien ci-dessous pour la séquence crève-coeur.