Bob Hartley condamne fermement le geste de Darryl Sutter à l'endroit de Jakob Pelletier

Voyez les détails!

Philippe Chênevert

Samedi soir dernier, nous vous rapportions que l'entraîneur-chef des Flames de Calgary, Darryl Sutter, avait posé un geste disgracieux à l'endroit de son jeune joueur, Jakob Pelletier, qui disputait son premier match dans la LNH, alors que son équipe affrontait le Lightning de Tampa Bay. 

Questionné après la rencontre sur l'impression qu'avait laissé le jeune attaquant de 21 ans, Sutter avait fait semblant de ne plus se souvenir de lui afin de lui passer un message comme quoi il avait été invisible. 

Aujourd'hui, de passage au BPM Sports dans le cadre de sa chronique quotidienne, l'ancien entraîneur-chef des Flames, Bob Hartley, est revenu sur l'incident. N'ayant pas la langue dans sa poche, Hartley ne s'est pas gêné pour livrer le fond de sa pensée sur le geste de Sutter.

"Pourquoi? C'est quoi le ou les motifs pour une situation comme ça? Les Flames se battent pour une place en séries éliminatoires. Tu viens de battre le Lightning. Le kid, ça fait deux semaines qu'il est avec toi. Je pense que Sutter était tanné de se faire achaler par les journalistes qui n'arrêtaient pas de demander quand allait jouer Jakob Pelletier. À Calgary, tu peux pas faire ça. Tu peux pas piller sur les pieds de Sutter. On a reculé probablement de 50 ans avec ça! Je n'ai pas de mots pour décrire ça. Tu regardes toutes les circonstances entourant la rencontre et tout était positif. Le kid, au lieu de célébrer son premier match, il a passé son temps la journée à répondre à la question : pourquoi ton coach a dit ça? C'est incompréhensible! Je ne comprends rien à ça!""

Bob Hartley, BPM Sports

Par la suite, l'animateur, Jean-Charles Lajoie, s'est joint aux propos de Hartley en y ajoutant son grain de sel. 

"À la base, clairement Sutter en a rien à cirer des jeunes. Il ne croît pas à ça. Il veut des vétérans. Donc, c'est une mentalité d'une autre époque! Il est backer par le propriétaire des Flames et ça lui donne toute la légitimité de faire n'importe quelles niaiseries!"

- Jean-Charles Lajoie, BPM Sports

Est-ce que l'attitude de Darryl Sutter finira par coûter cher aux Flames?

Rappelons que depuis l'été dernier, les choses ne semblent pas aller dans le bon sens avec le départ des Matthew Tkachuk, Johnny Gaudreau et Sean Monahan, en plus des prises de bec impliquant la nouvelle vedette de l'équipe, Jonathan Huberdeau