article

À VOIR | Oskar Sundqvist envoie le gardien des Ducks au sol avec une mise en échec

Les joueurs des Ducks se sont ensuite rués sur lui.

Partager sur Facebook

Les Ducks d'Anaheim et les Blues s'affrontaient hier à St. Louis. La rencontre s'est terminée par un gain des Ducks par la marque de 4-1. Somme toute un bon match de hockey, mais une séquence en particulier a retenu l'attention.

Alors que John Gibson, le gardien de but des Ducks contrôlait la rondelle derrière son filet, le jeune mais imposant Oskar Sundqvist des Blues s'amenait à toute vitesse derrière le but de ses adversaires. Ce faisant, il est entré de plein fouet dans Gibson et l'a envoyé au sol. Gibson, un peu sonné, a semblé bien s'en remettre, mais bien entendu lorsqu'on frappe un gardien de but, il faut s'attendre à des représailles.

L'arbitre a tout de suite sifflé et signalé une pénalité pour obstruction sur le gardien à l'endroit de Sundqvist, mais les coéquipiers de Gibson ont aussi décidé de punir Sundqvist, sans grande surprise. Ils ont été plusieurs à se ruer sur Sundqvist qui venait de commettre un acte intolérable dans le monde du hockey.

Il est possible que Sundqvist ait tenté de contourner le gardien des Ducks puisqu'on le voit sauter entre Gibson et la bande. Toutefois si c'est le cas, l'avant de St. Louis a complètement raté son coups. En plus de happer Gibson a pleine vitesse, il l'a atteint à la tête avec son bras. Sur la séquence, on voit clairement le casque du gardien se déloger partiellement lors de l'impact. 

Non seulement les coups à la tête sont-ils sévèrement punis dans le hockey moderne, mais ils sont encore moins tolérés à l'endroit d'un gardien dont l'équipement n'est pas fait pour recevoir de tels contacts. De plus, même si Sundqvist a peut-être tenté d'éviter la collision, ses patins étaient à près d'un pied au dessus de la glace lorsqu'il est entré en contact avec Gibson, ce qui est également strictement interdit dans l'objectif de protéger les joueurs.

Si l'intention de Sundqvist était bel et bien de frapper le gardien d'Anaheim, il s'agit d'un geste extrêmement disgracieux et qui n'a aucune place dans le hockey d'aujourd'hui. Si son intention était d'éviter le contact, il n'en demeure pas moins que sa décision était dangereuse et que la séquence présente tous les éléments d'un geste susceptible d'être puni par suspension. Le message est clair: il faut protéger les gardiens et Sundqvist aurait du tout faire en son possible pour s'arrêter.

La LNH annonçait ce matin qu'elle rendrait sous peu une décision quant au geste d'Oskar Sundqvist et celui-ci pourrait être suspendu. Il reste donc seulement à voir si le comité disciplinaire prendra en compte l'intention du joueur des Blues comme ils l'avaient fait à l'époque pour Zdeno Chara suite à la séquence où il avait engendré une blessure vertébrale à Max Pacioretty en dirigeant sa tête sur le rebord de la baie vitrée.