article

À VOIR | La bagarre éclate entre des partisans au match des Islanders

La sécurité ne s'est jamais présentée et le tout a vraiment débordé!

Partager sur Facebook

Hier, les Blue Jackets de Columbus et les Islanders de New York s'affrontaient au Barclays Center à Brooklyn. La rencontre s'est soldée par un victoire par blanchissage par la marque de 2-0. Même si le score final de reflète pas nécessairement un match haut en émotions, dans le cas de certains partisans, les émotions ont pris le dessus.

On assistait à une bagarre plutôt violente qui a éclaté dans les gradins entre un homme particulièrement enragé et un groupe de partisans des Islanders. Il n'est pas clair qui ou quoi à été à l'origine de l'escarmouche, mais il semble plutôt probable que ce soit l'homme agité aux pantalons rouges. Plusieurs partisans se ruent sur lui et il reçoit plusieurs coups solides. Le chaos s'ensuit.

L'homme aux pantalons rouges semble totalement avoir perdu la tête. Il hurle comme un démené. Difficile de dire si il tente d'intimider ses adversaires, mais cela n'a pas semblé fonctionner. Il a plutôt l'air ridicule. Il se fait maîtriser au sol et escorter vers la sortie par des spectateurs qui en ont eu assez et qui ont pris les choses en main.

Voyez ici cette scène inhabituelle:

Ce qu'il y a d'encore plus bizarre dans cette séquence est qu'aucun agent de sécurité ne se précipite pour mettre fin à la bagarre alors que les hommes ses ont battus pendant un bon moment. D'ailleurs on n'aperçoit aucun employé du Barclays Center du tout dans l'extrait qui a été filmé.

On entend même un père préoccupé dire: "J'ai des enfants ici!" La situation a clairement débordé et ç'aurait pu être bien pire si quelques partisans n'avaient pas maîtrisé l'homme enragé et mit fin à la confrontation. Il semble que le personnel du Barclays Center en ait échappé toute une.

Dans tous les cas, c'est assez rare de voir des bagarres éclater dans la foule d'un match de hockey et il est encore plus rare qu'elles soient aussi longues et brutales. Il s'agit peut-être d'une scène assez divertissante, toutefois il n'y a aucune raison de tolérer la violence entre des spectateurs dans les gradins. Au moins, il y en a un qui s'est fait remettre à sa place.