article

À VOIR | Andrew Shaw ramasse Ryan Graves

Graves mesure 6'5“ et pèse 40 livres de plus que Shaw!

Partager sur Facebook

Hier, les Blackhawks de Chicago s'inclinaient par la marque de 5-2 face à l'Avalanche du Colorado au United Center. Malgré la défaite cuisante, les hommes de Jeremy Colliton n'ont jamais baissé les bras et se sont battus sans relâche devant leurs partisans. C'était littéralement le cas d'Andrew Shaw qui a livré tout un combat face à un adversaire beaucoup plus imposant que lui.

En début de première période, alors que l'Avalanche menait déjà 2-0 au score, Andrew Shaw a pris le destin de son équipe entre ses mains et a décidé de motiver ses coéquipiers en se bagarrant avec le très costaud Ryan Graves, défenseur pugiliste de l'Avalanche. Le combat ne semblait pas du tout à l'avantage de Shaw qui, du haut de ses 5'11" et de ses 180 livres était désavantagé de 6 pouces et 40 livres face au colossal Graves qui mesure 6'5" et pèse 220 livres. D'ailleurs la bagarre s'est amorcé par plusieurs droites solides que Graves a servi au visage de Shaw.

Toutefois, Shaw était loin d'avoir dit son dernier mot. Bagarreur hargneux et expérimenté, il a absorbé les coups de l'arrière du Colorado en attendant qu'il s'épuise un peu. Puis, Shaw s'est mis à répliquer avec plusieurs solides coups. En très peu de temps, Graves se retrouve au sol et se fait absolument ramasser par l'ancien dur-à-cuire du CH. Les arbitres interviennent pour éviter les débordements et Shaw sort grand gagnant du combat face à un adversaire tenace et corpulent.

Voyez la reprise:

Les efforts de Shaw ont eu un effet revitalisant, quoique temporaire pour son équipe. Les Hawks se sont inscrits au tableau par l'entremise d'un but de Zack Smith. Malheureusement, ce ne fut pas assez face à l'attaque menaçante de l'Avalanche qui a repris une avance de 2 buts avant la fin de la première période.

Andrew Shaw a encore une fois démontré hier qu'il n'a pas froid aux yeux. Ce n'est pas à tous les jours qu'on assiste à un réel combat de David contre Goliath dans la LNH, surtout à notre époque où les bagarres se font de plus en plus rares. Le caractère et la ténacité de Shaw ont été à l'honneur hier. Ce sont des séquences comme celle-là dont les partisans des Canadiens s'ennuieront.