Un joueur du CH aurait demandé à être échangé...

Ça sent la fin...

Publié le par Gilles Verne dans Canadiens
Partager sur Facebook
82 82 Partages

Ça fait depuis le début de la saison qu'on sent la séparation devenir de plus en plus inévitable...

Et bien selon Marc Antoine Godin de The Athletic, il semblerait qu'on soit rendu au point de non-retour et que Charles Hudon ait exprimé le désir d'être échangé.

Son agent, Allain Roy, a d'ailleurs lancé un commentaire lourd de sens...

« Charlie veut jouer dans la Ligue nationale de hockey, que ce soit à Montréal ou à quelque part d’autre. C’est un bon joueur et on attend une réponse, que ce soit Montréal ou n’importe où d’autre. »- Allain Roy, agent de Charles Hudon

Lorsqu'un agent fait ce genre de commentaire publiquement, c'est que ça sent la fin de l'association entre son joueur et l'équipe.

Claude Julien a toutefois tenté de se faire rassurant hier.

« Il va toujours y avoir une place pour Charles dans notre équipe. Malheureusement ce sont les circonstances du hockey. Tous les clubs ont 22 ou 23 joueurs et on a une équipe en santé. Pour l’instant, c’est d’être patient. Les pratiques deviennent des matchs pour lui et il doit s’assurer qu’il sera prêt lorsqu’on fera appel à lui. À un moment donné il va trouver sa place, mais en ce moment ce sont les circonstances. Il comprend quand même cela, mais ça ne veut pas dire que c’est facile pour un joueur. Tout le monde veut jouer. »
- Claude Julien, entraîneur-chef du CH

Toutefois, Marc Antoine Godin ne croit pas qu'un dénouement heureux ne soit possible à Montréal.

"On arrive au point où un dénouement prochain est devenu souhaitable", explique-t-il. "Ce serait mieux pour toutes les parties impliquées que Bergevin trouve preneur."

Voilà qui est très dommage dans le cas de Charles Hudon, un joueur d'équipe que les fans ont appris à aimer malgré sa timidité. Malheureusement, les résultats n'ont pas suivi cette année, après une première saison complète encourageante...

Est-ce que Claude Julien lui a donné une réelle chance?... Ça, c'est un autre débat. Mais une chose est certaine, les blessures ont acheté du temps à Hudon, et il n'a pas su en profiter.

On se demande aussi si le CH ne le placera pas simplement au ballotage... et s'il sera réclamé!

Le journaliste de The Athletic a d'ailleurs dressé la liste de toutes les badlucks des joueurs du CH qui ont retardé le moment où Charles Hudon aurait pu être échangé ou placé au ballotage. La voici:

  • Dès le premier match préparatoire, Deslauriers a subi une fracture de la joue lors d’un combat. En commençant la saison sur la liste des blessés, il a permis de retarder le moment où Jacob de la Rose et Nikita Scherbak pouvaient être soumis au ballottage.
  • Au match suivant, contre les Panthers de la Floride, Domi a perdu les pédales en donnant un coup de poing sournois au défenseur Aaron Ekblad. Domi devait préparer sa saison en pratiquant au centre d’un des deux premiers trios mais le fait qu’il soit suspendu pour les cinq derniers matchs préparatoires a permis à Jesperi Kotkaniemi d’évoluer avec de meilleurs joueurs, de faire des flammèches aux côtés de Drouin et de forcer la main de l’équipe pour qu’elle le garde.
  • Dans la catégorie « on ne souhaite ça à personne… mais c’est bien tombé », le malaise cardiaque de De la Rose, lors du dernier match préparatoire, a permis au Tricolore de réintégrer Shaw dans la formation à temps pour le premier match, même si ce dernier avait raté tout le calendrier préparatoire. En plaçant De la Rose sur la liste des blessés, aucun autre mouvement de personnel ne s’est avéré nécessaire.
  • Puis il y a eu l’intrigante blessure au dos de Tomas Plekanec, survenue inopinément durant son 1001e match en carrière. Le Canadien – qui venait de perdre De la Rose au ballottage – a pu repousser l’échéance d’y soumettre aussi Scherbak. Et quand il a fallu libérer un poste au retour d’un autre blessé, Plekanec et le Canadien ont mis fin d’un commun accord à leur association. Scherbak, pendant ce temps, a eu une période de remise en forme à Laval puis a tranquillement guéri un bobo en attendant que les choses débloquent. Le Canadien s’est finalement résolu à le placer au ballottage et les Kings de Los Angeles l’ont réclamé. Depuis, il ne casse rien en Californie.
Partager sur Facebook
82 82 Partages

Source: The Athletic
Crédit Photo: