article

Tomas Tatar est finalement puni par Claude Julien!

Il a fait passer son message!

Partager sur Facebook

Dans la défaite de 3 à 2 du Canadien en prolongation face aux Flyers à Philadelphie hier, l'entraîneur-chef Claude Julien a finalement perdu patience avec Tomas Tatar durant la rencontre.

Après que l'attaquant du CH eût écopé de deux pénalités mineures consécutives, Julien a décidé de le retirer du premier trio de l'équipe, le remplaçant par Nick Cousins. Tatar a terminé la rencontre sur le 4e trio et c'est même lui qui a été désigné pour purger la pénalité de banc du CH en troisième période.

Il a finalement terminé la rencontre avec seulement 10 minutes et des poussières de temps de glace. un message clair de la part de son coach.

Après la rencontre, Julien n'a pas mis de gants blancs pour décrire le jeu de son attaquant:

"Tatar n'a pas été bon ce soir. Ce n'est pas simplement les punitions, mais il perdait aussi toutes ses batailles le longs des bandes. Ce n'était pas sa soirée et c'est pourquoi j'ai fait ce changement. Il va probablement retrouver son trio."- Claude Julien

L'entraîneur-chef du Canadien a également accepté de commenter le travail des arbitres par rapport à la pénalité de banc décernée à l'équipe en troisième période pour avoir retardé le match. Selon lui, il s'agissait d'un malentendu et les officiels sont responsables de cette mauvaise décision:

"Ce que je n’ai pas aimé c’est que le règlement est clair. Lorsqu’il y a un dégagement refusé, tu dois remettre les mêmes joueurs sur la glace. L’arbitre ne nous a pas laissé faire ça et à la place il nous a donné une punition pour avoir retardé le match. [...] Et à la fin, puisqu’ils ont mal paru, tu vois Drouin qui reçoit un bâton au visage, que l’arbitre a vu, mais il a décidé de ne pas l’appeler. C’est ce qui est frustrant. C’était évident qu’on n’allait pas avoir de break et ça c’est encore plus décevant parce que je n’ai pas vu ça arriver souvent."- Claude Julien

Disons que ce n'était pas la rencontre du Canadien hier, qui a été dominé 43 à 24 au chapitre des tirs au but. Dans les circonstances, la troupe de Claude Julien peut se compter chanceuse de quitter Philadelphie avec un point.

En Prolongation

La direction des Flyers a annoncé hier que le défenseur Québecois Samuel Morin a subit une blessure au genou lors d'un match dans la Ligue Américaine et sa saison est terminée.

Le gardien Devan Dubnyk du Wild a disputé son 500e match en carrière hier.

José Théodore croit que le gardien auxiliaire Keith Kinkaid pourrait ne pas terminer la saison à Montréal s'il ne se replace pas au cours de ses deux prochains matchs.