On sait un peu plus ce qui attend Marc Bergevin d'ici la date limite des transactions

La date limite des transactions approche

Publié le par Remi Aboussouan dans Canadiens
Partager sur Facebook
101 101 Partages

La date limite des transactions arrive à grands pas et on se demande de plus en plus comment agira le directeur-général des Canadiens Marc Bergevin, d'ici le 25 février. Disons que les résultats surprenants du CH depuis le début de la saison complexifient son travail. Dans une saison où les attentes étaient extrêmement basses et où personne n'aurait été étonné que le Tricolore se retrouve dans le bas du classement, le CH se retrouve, en ce 9 janvier, en pleine course pour une participation aux séries.

Mercredi matin, l'équipe occupe le tout dernier rang donnant accès aux éliminatoires, en vertu de sa récolte de 51 points en 44 matchs, jusqu'ici cette saison. Bien sûr, le portrait pourrait bien changer au cours des prochaines semaines, mais on s'enligne pour une probable bataille à trois entre le Canadien, les Sabres de Buffalo et les Islanders de New York pour l'obtention de deux places en séries.

Alors est-ce que Marc Bergevin sera tenté d'améliorer son équipe pour favoriser ses chances de participer aux séries éliminatoires? Ou essaiera-t-il plutôt de laisser partir des vétérans pour continuer de bâtir pour le futur?

Une chose est sûre: si on se fie aux dernières années, le DG du Canadien sera très actif, d'ici la date limite des transactions. Dans son point de presse donné lundi, Bergevin a affirmé qu'il n'avait aucunement l'intention d'échanger ses jeunes espoirs ni sacrifier un choix de premier tour pour des joueurs de location.

«Je garde une oreille attentive, mais le but reste de bâtir l'équipe pour l'avenir, a-t-il affirmé. Je ne crois pas que nous serons du camp des acheteurs. Je sais ce qui s'en vient, avec le Championnat mondial junior, ce qu'ils nous demanderont, mais je n'échangerai pas ces jeunes. La conversation sera courte.»

Dans son blogue publié sur le site de TVA Sports, Renaud Lavoie donne comme exemple la transaction dans laquelle les Blackhawks avaient envoyé Phillip Danault et un choix de deuxième tour (qui est devenu Alexander Romanov) aux Canadiens pour aller chercher Dale Weise et Tomas Fleischmann. Voici exactement ce que Marc Bergevin ne fera pas: hypothéquer le futur pour des joueurs qui ne feront que passer dans l'uniforme tricolore.

Mais ça ne veut pas dire qu'il ne bougera pas. Voici un extrait du blogue de Renaud Lavoie:

«Bien des gens semblent avoir mal interprété ses propos. Il n’a pas dit qu’il n’allait pas tenter d’améliorer son équipe d’ici la date des transactions. Il a simplement dit qu’il n’avait aucunement l’intention d’hypothéquer l’avenir de son équipe pour des solutions à court terme, ce qui est tout à fait logique.

L’objectif de Marc Bergevin ne change pas pour cette saison. Il veut que son équipe participe aux séries et s’il est en mesure d’améliorer sa formation d’ici la date limite des transactions, il le fera.

Mais le prix à payer devra être le bon. Depuis qu’il est en poste, Marc Bergevin a toujours prouvé qu’il était capable d’aller chercher des aubaines intéressantes à la date limite des transactions.»

Pensez-vous que Marc Bergevin sera actif d'ici le 25 février?

Partager sur Facebook
101 101 Partages

Source: TVA Sports
Crédit Photo: NHL.com