article

Nouveau détail important concernant l'opération de Shea Weber!

Un gros obstacle s'est dressé dans le chemin de Weber et du Canadien...

Partager sur Facebook

Les Canadiens de Montréal ont annoncé une bien mauvaise nouvelle à leurs partisans, hier soir, en plein milieu de la première période du match les opposant aux Stars de Dallas. Le Tricolore a confirmé ce que tous redoutaient: son défenseur vedette, Shea Weber, a été forcé de passer sous le bistouri hier, et qu'il devrait avoir besoin d'environ six mois pour récupérer complètement.

Voici ce que l'on pouvait lire sur le site officiel de l'équipe, quelques minutes seulement après l'annonce:

Les Canadiens de Montréal ont annoncé mardi que le défenseur Shea Weber a subi une intervention chirurgicale afin de réparer une blessure à des tendons du pied gauche. Sa période de guérison est prévue de six mois. L'intervention a été effectuée par le spécialiste du pied et de la cheville Dr. Robert Anderson, à Green Bay, au Wisconsin. L'équipe coordonnera une disponibilité médias avec Shea à une date ultérieure."

C'est donc dire que si l'on se fie aux pronostics initiaux, nous ne devrions pas revoir le colosse de 6 pieds et 4 pouces sur patins avant le mois de septembre prochain, si tout va comme prévu. Il devrait toutefois être rétabli à temps pour le début du camp d'entraînement de son équipe, si aucune complication ne vient retarder le processus de guérison, évidemment.

Plusieurs amateurs se demandent toutefois pourquoi Weber a mis autant de temps avant d'être opéré. Quelques analystes ont affirmé hier soir que c'était en raison de l'enflure dans son pied qu'il ne pouvait passer sous le bistouri. Or, le journaliste Eric Engels a rapporté des informations bien différentes. Selon lui, même si subir une opération était la dernière option envisagée pour Weber, l'équipe a dû se rendre à l'évidence: il était maintenant devenu inévitable de reconstruire les tendons.

Or, le médecin qui devait pratiquer la chirurgie n'était pas disponible entre le 22 février et maintenant. C'est pourquoi trois semaines se sont écoulées entre le moment où la direction de l'équipe médicale a pris la décision de faire opérer Weber, et le jour de l'opération comme tel. Voici ce que le journaliste de Sportsnet a dit:

Voici ce que je sais après avoir recueilli de l'information sur Weber: la chirurgie était la dernière option sur la table. Les médecins du CH espéraient qu'il allait guérir par lui-même. Quand ils ont remarqué qu'il n'y avait aucun progrès, Weber est allé rencontre le Dr. Anderson, à Green Bay, au Wisconsin. C'est là que la décision a été prise: Dr. Anderson allait opérer Weber."
La raison pourquoi il a dû attendre entre le 22 février et hier est que le Dr. Anderson n'était tout simplement pas disponible. Les Canadiens ont vraiment gardé un oeil sur Weber et sa blessure entre le début de la saison et le moment où il a arrêté de jouer. Tout le monde voulait éviter l'opération, mais elle était malheureusement nécessaire."

Engels a toutefois annoncé une bonne nouvelle (dans les circonstances...) aux fans du Tricolore: il a affirmé que le défenseur étoile sera prêt à temps pour le début du camp d'entraînement, en septembre prochain.

On se souvient que Weber avait subi une blessure au pied dès le premier match de la saison, face aux Sabres de Buffalo. Il avait fait fi de la douleur au cours des semaines suivantes, ce qui lui a tout de même permis de disputer 26 matchs et accumuler 16 points, avant d'être obligé de quitter l'équipe en raison de la gravité de sa blessure.

Pour voir la dernière fois que Weber a joué moins de 78 matchs dans une saison, on doit remonter à la saison 2007-2008, où il n'avait disputé que 58 matchs. On exclut évidemment la saison écourtée par le lock-out, où Weber avait disputé l'entièreté des 48 matchs de son équipe. On peut donc parler d'un véritable exemple de durabilité et de résilience dans son cas.

À LIRE ÉGALEMENT: