article

Marc Bergevin pourrait-il faire un surprenant coup d'éclat?

Un geste désespéré pour sauver son poste?

Partager sur Facebook

Ce n'est plus un secret pour personne, Marc Bergevin joue fort possiblement son job cet été.

Après un ménage de fond en comble à tous les niveaux de l'organisation au cours des prochaines semaines, des changements seront apportés, tels que l'ont conjointement annoncé Bergevin lui-même et son patron Geoff Molson.

Suite à ces changements, qui incluent les joueurs sur la patinoire, on s'attendra à voir le Canadien rebondir et rapidement retrouver le chemin de la victoire tout en redevenant une équipe aspirante aux séries éliminatoires ainsi qu'aux grands honneurs.

S'il échoue une fois de plus dans son travail estival, comme ce fût le cas l'été passé avec un échec retentissant, le couperet pourrait bien tomber et sa tête roulera sur la rue Ste-Catherine.

Il est évident que son Plan A commence par John et se termine par Tavares. Il fera tout en son possible pour tenter de convaincre le joueur étoile de venir s'établir à Montréal en lui offrant un chèque en blanc et le nombre d'années de contrat qu'il désire. Si son Plan A ne fonctionne pas, le Plan B risque fort bien d'être Paul Stastny des Jets de Winnipeg qui est beaucoup moins dominant que Tavares mais qui ferais un travail honnête dans le top-6 de l'équipe.

Parallèlement, Il pourrait tenter de transiger pour faire l'acquisition d'un joueur de centre mais il devra payer cher, très cher, puisque le joueurs de centre de qualité ne sont généralement pas vraiment disponible sur le marché, à moins d'accepter de payer le prix.

S'il échoue à chacun de ces plans, il pourrait se retrouver face à un dilemme moral et aller à l'encontre d'une loi non-écrite entre DG's qui n'a pas été brisée depuis déjà près de 5 ans: Soumettre une offre de contrat à un agent libre AVEC restriction.

S'il s'aventure dans cette voie, et il pourrait ne pas en avoir le choix, voici une liste de jeunes joueurs de centre qui pourraient l'intéresser, telle que dressée par le journaliste Eric Engels de Sportsnet:

  • Tomas Hertl-SJ / 79, 22-24-46
  • JT Miller-TB / 82, 23-35-58
  • Elias Lindholm-CAR / 81, 16-28-44
  • Max Domi-ARI / 82, 9-36-45
  • William Karlsson-VGK / 82, 43-35-78
  • Dylan Larkin-DET / 82, 16-47-63
  • William Nylander-TOR / 82, 20-41-61

Devrait-il accepter de payer le prix pour voler un jeune talent à une équipe adverse?