Marc Bergevin a littéralement volé un autre DG!

Incroyable!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
149 149 Partages

Bien peu de positif est ressorti de la dernière saison catastrophique chez le Canadien alors que tout s'est écroulé très tôt et ça s'est poursuivi jusqu'à la toute fin.

Mais outre le haut choix au repêchage (3e total) qui en est ressorti et l'arrivée du jeune attaquant Jesperi Kotkaniemi, on réalise aujourd'hui qu'un autre point extrêmement positif est ressorti de l'année 2017-18.

À la dernière date limite des transactions, le DG Marc Bergevin a décidé de prendre une chance sur le défenseur Mike Reilly qui jadis semblait avoir un bel avenir dans la LNH mais n'a jamais pu faire sa place avec le Wild du Minnesota qui regorgeait de défenseurs de qualité. C'est pour cette raison que le DG de l'époque, Cliff Fletcher, a accepté de l'envoyer au Canadien en retour d'un maigre choix de 5e ronde au repêchage.

Considérant que quelques mois plus tôt, Bergevin avait obtenu un choix de 3e ronde des Sabres de Buffalo en retour de Nathan Beaulieu, la transaction Reilly représente un véritable vol, lui qui est maintenant un membre important de l'équipe alors que Beaulieu semble déjà ne plus faire partie des plans des Sabres.

À peine quelques mois plus tard, Reilly est aujourd'hui le deuxième défenseur le plus utilisé de toute la brigade défensive de l'équipe et semble avoir enfin trouvé sa niche dans la ligue, lui qui semble vouloir saisir sa deuxième chance de lancer sa carrière.

Dans une entrevue avec le journaliste Jean-François Chaumont du Journal de Montréal, voici ce que le principal intéressé avait à dire sur le sujet:

"Cette transaction représente la meilleure chose qui me soit arrivée, il n’y a aucun doute. Dès que je suis arrivé l’an dernier, j’ai eu une occasion. Je veux transporter cet élan de l’an dernier et m’améliorer. J’ai rencontré Berg (Bergevin) et Claude (Julien) en fin de saison, j’avais de petites choses à travailler. Mes attentes étaient élevées avant le camp. La première étape était de me présenter au camp en bonne forme et de laisser une bonne première impression. Je crois l’avoir fait et ça s’est transporté en ce début de saison."

Questionné à savoir pourquoi ça n'avait pas fonctionné pour lui au Minnesota, voici sa réponse:

"Je pense simplement que leurs défenseurs étaient assez bons. Ils avaient Ryan Suter et quelques jeunes qui arrivaient dans leurs bonnes années. J’ai fait de mon mieux là-bas, j’arrivais avec la bonne attitude. Ça n’a simplement pas fonctionné. Ça fait partie du processus de cimenter ta place dans une formation. En ce moment, je suis là où je voulais être. C’est le jour et la nuit entre le Minnesota et ici."

Selon Claude Julien lui-même, Reilly est présentement l'un des meilleurs défenseurs de l'équipe.

"Il connaît un bon début de saison. Il impressionne dans tous les aspects du jeu depuis le camp. Défensivement, il a un bon bâton. Offensivement, il bouge bien la rondelle et il peut aussi bien la transporter. J’aime la façon qu’il se comporte sur la patinoire. Il joue avec confiance." 

Considérant le prix à payer sur le marché normalement pour obtenir un défenseur de qualité, il n'y a aucun doute que Bergevin a réussi un véritable vol, améliorant sa formation considérablement sans donner quoi que ce soit d'important en retour. Qu'on l'aime ou non, force est d'admettre que petit à petit, tous les bons coups du DG du Canadien commencent à faire surface et faire ombrage aux moins bons. 

"Marc Bergevin a reçu un choix de 3e tour des Sabres pour Nathan Beaulieu. Le Wild a obtenu un choix de 5e tour pour Mike Reilly. Des deux, Reilly est celui qui profite le mieux de sa deuxième chance."

Partager sur Facebook
149 149 Partages