article

Le Canadien a menti aux médias

Voyez les détails!

Partager sur Facebook

Mardi dernier, le gardien du Canadien de Montréal, Carey Price, a surpris la planète hockey alors qu'il a divulgué les détails de son absence. 

Effectivement, celui-ci a avoué sur les réseaux sociaux qu'il devait lutter avec des problèmes de consommation. Cela explique donc pourquoi le gardien vedette du Tricolore est entré dans le programme d'aide aux joueurs de la Ligue nationale de hockey.

De passage à l'émission JiC, le journaliste de TVA SportsRenaud Lavoie, a donné plus d'informations au sujet de Price. Il a d'ailleurs remarqué quelques différences entre la situation du gardien et de l'attaquant Jonathan Drouin.

« Il y a souvent un malentendu qui existe lorsqu’un joueur se place dans le programme d’aide de la ligue. En réalité, ce que ça veut dire, c’est le joueur s’en va en cure de désintoxication. Sauf qu’il n’a pas le bon nom. »- Renaud Lavoie

Cela explique donc pourquoi Drouin n'était pas entré dans le programme d'aide la saison dernière. Pourtant, il est clairement indiqué que ce programme accueille également des joueurs faisant face à des problèmes psychologiques.

« Tu ne peux pas aller sur le programme d’aide pour ce type de problème là. J’ai posé la question à des gens : ça ne serait pas plus simple que vous annonciez que Jonathan aille dans le programme d’aide des joueurs de la ligue nationale? Il me semble que ça réglerait le problème une fois pour toutes. On m’a dit non. Il n’y va pas, parce qu’il n’a pas de problèmes de consommation. Même si c’est écrit, ce n’est pas ça. »

Lavoie a également ajouté que l'organisation avait menti aux journalistes la saison dernière alors qu'elle disait ne pas avoir plus d'informations de son attaquant alors qu'il avait quitté l'entourage de l'équipe. 

« C’est faux. Il a été en contact avec ses coéquipiers grandement. L’agent de Jonathan, Allan Walsh, était en contact avec lui pour savoir comment il allait. »

Alors que Drouin pouvait entrer en contact avec son entourage, nous remarquons que ce n'était pas la même situation pour Price.

« Deux choses complètement différentes qui se sont passées. En fin de compte, ce qui est important, c’est de régler ses problèmes. »