article

L'organisation du CH commente le plus récent scandale dans le Semi-Pro!

Voilà ce qu'ils en pensent!

Partager sur Facebook

C'est partout sur les réseaux sociaux depuis les derniers jours et cette histoire provoque la consternation chez la majorité des gens.

Lors d'une rencontre dans la ligue Semi-Pro, le défenseur Jonathan Diaby, un joueur de race noire, a été victime de racisme et d'intimidation en plein match. Alors qu'il se trouvait au banc des punitions, un partisan de l'équipe adverse est grimpé dans la baie vitrée pour l'insulter sur la couleur de sa peau ainsi que le traiter de singe. De plus, d'autres partisans sur place s'en sont pris à la famille du joueur qui étaient venus assister au match.

Si bien que Diaby a dû quitter la rencontre, incapable d'accepter de voir de tels comportements dans les gradins.

Suite à cette histoire, nombreux intervenants se sont prononcés, décriant à l'unanimité que des comportements aussi stupides aient encore lieu en 2019.

De plus, l'organisation du Canadien de Montréal a tenu à prendre également position dans le débat. Voici le communiqué qu'ils ont publié hier en soirée:

"Les Canadiens de Montréal condamnent tout comportement visant un joueur, un entraîneur, un officiel ou un partisan en raison de sa race, de sa religion ou de son orientation sexuelle, et ordonne l'expulsion immédiate de toute personne qui commet de tels actes dans notre aréna. Tous les programmes de hockey doivent offrir un environnement sécuritaire, positif et inclusif pour les joueurs et les familles, peu importe la couleur de la peau, la religion, le genre et l’orientation sexuelle. Le hockey doit être une expérience agréable pour la famille; tous les intervenants – organisations, joueurs, parents, frères, sœurs, entraîneurs, arbitres, bénévoles et préposés à la patinoire – ont un rôle à jouer dans l’atteinte de cet objectif."

Ils en ont profité pour servir un avertissement clair que toute personne tenant des propos racistes ou homophobes envers un joueur, un entraîneur, un officiel ou un partisan au Centre Bell sera expulsée de l'édifice sur le champ puisqu'il s'agit de comportements inacceptables en 2019.

Vous pouvez visionner au bas une entrevue avec Diaby, un ancien choix de 3e ronde (64e total) des Predators de Nashville en 2013.

"Les Canadiens de Montréal condamnent tout comportement visant un joueur, un entraîneur, un officiel ou un partisan en raison de sa race, de sa religion ou de son orientation sexuelle, et ordonne l'expulsion immédiate de toute personne qui commet de tels actes dans notre aréna. Tous les programmes de hockey doivent offrir un environnement sécuritaire, positif et inclusif pour les joueurs et les familles, peu importe la couleur de la peau, la religion, le genre et l’orientation sexuelle. Le hockey doit être une expérience agréable pour la famille; tous les intervenants – organisations, joueurs, parents, frères, sœurs, entraîneurs, arbitres, bénévoles et préposés à la patinoire – ont un rôle à jouer dans l’atteinte de cet objectif."