article

Jonathan Bernier n'a pas l'intention de devenir l'adjoint de Carey Price

On peut tout de suite rayer son nom!

Partager sur Facebook

Ce n'est pas un secret pour personne, Marc Bergevin sera activement à la recherche d'un gardien auxiliaire de qualité durant la prochaine saison morte pour pouvoir seconder Carey Price lors de la saison 2020-21 alors que les deux dernières saisons, le manque de constance de l'adjoint en poste a potentiellement coûté à l'équipe une place en séries éliminatoires.

L'un des noms qui revient le plus souvent dans les spéculations à Montréal depuis quelques mois est celui du Québecois Jonathan Bernier des Red Wings de Detroit.

Mais le gardien de 31 ans n'en est pas à ce point dans sa carrière, lui qui veut demeurer numéro un pour une équipe de la LNH. En entrevue à l'émission Dave Morissette En Direct sur les ondes de TVA Sports, il a avoué qu'il n'avait pas l'intention de devenir l'adjoint de Carey Price à ce point-ci:

"Pas tout de suite. Avec l’année que j’ai eue, je me sens bien pour jouer le plus de matchs possibles. Quand tu épaules un gardien comme Carey Price, tu vas jouer peut-être 20 ou 25 matchs par année. Mentalement, je ne suis peut-être pas prêt à aller dans cette direction. J’ai trouvé ça dur de ne pas avoir performé comme j’aurais aimé le faire avec les Maple Leafs. Je pense que ça m’a pris un an ou deux avant de retrouver ma "game" et ma confiance. Cette saison, c’était l’année au cours de laquelle ma confiance était constante et je me sentais moi-même. Ça m’a pris deux ou trois ans avant de redevenir moi-même."- Jonathan Bernier

En 46 matchs cette saison, Bernier a compilé des statistiques impressionnantes même s'il évoluait pour la pire équipe de la LNH, lui qui a maintenu une fiche de 15-22-3 avec une moyenne de buts alloués de 2.95 et un pourcentage d'efficacité de .907 en 46 matchs. En comparaison, son coéquipier Jimmy Howard présentait une fiche de 2-23-2 avec une moyenne de buts alloués de 4.20 et un pourcentage d'efficacité de .882 avec la même équipe.

Bernier a une autre saison à écouler à son contrat lui rapportant la somme de 3 millions de dollars avant de devenir agent libre sans restriction. La seule façon dont le Canadien pourrait l'acquérir est par voie de transaction et, avec ses récents propos, on doute que Marc Bergevin ne tente le coup. 

Il sera intéressant de voir quel gardien auxiliaire le DG du CH réussira à dénicher pour la saison prochaine. 

En Prolongation

Le préparateur physique d'Alexis Lafrenière ne l'aurait jamais cru capable de se rendre jusqu'à la LNH lorsqu'il l'a cotoyé au niveau Pee-Wee... Et pourtant!

Les Panthers de la Floride espèrent toujours pouvoir accueillir le Match des Étoiles l'an prochain mais les chances sont fortes de voir la LNH devoir l'annuler pour pouvoir disputer un calendrier complet.

La LNH aurait ciblé un endroit où elle pourrait reprendre ses activités et sauver sa saison 2019-20 ainsi que ses séries éliminatoires.