Inquiétudes entourant l'attaquant Jonathan Drouin

Aouch!

Publié le par Gilles Verne dans Canadiens
Partager sur Facebook
210 210 Partages

Le Canadien a amorcé sa saison avec une très honorable performance contre les puissants Leafs à leur domicile de Toronto, mais le test se poursuit ce soir contre les Penguins à Pittsburgh.

Pour l'instant, on peut assumer que l'entraîneur Claude Julien déploiera la même formation qu'il a utilisée lors du premier match au Scotia Bank Arena, mais il se pourrait que Matthew Peca cède sa place à Tomas Plekanec, avec qui il alternait au centre de la 4e ligne à l'entraînement. Même situation pour Jordie Benn, qui pour sa part, alternait avec Karl Alzner sur la 3e paire de défenseurs.

Si Claude Julien risque de garder sa formation intacte, c'est parce que le Canadien a très bien fait lors du premier match, à quelques exceptions près.

L'une de ces exceptions, selon plusieurs, est Jonathan Drouin, qui a connu un match difficile. À peu près tous les observateurs se sont entendus pour dire que l'attaquant du Canadien a tenté d'en faire beaucoup trop avec le disque, résultant en une multitude d'entrées de zone ratées.

Mais les mots les plus durs à son endroit sont venus de la plume du journaliste Mitch Melnyk, dans un article publié sur The Athletic, dans lequel il semble être prêt à jeter la serviette dans le cas de Jonathan Drouin. Voici ce qu'il avait à dire à son propos

"Jonathan Drouin. Oh boy. Je ne m'attendais pas à écrire ceci si vite. Il a passé la soirée à essayer de tricoter autour de chaque chandail bleu qu'il voyait, même quand il était seul contre tout le monde. Il force clairement trop le jeu, il a semblé nerveux et tendu dès le départ. Il doit trouver un juste milieu entre énergie et tête froide. Un revirement inutile qu'il a causé en zone offensive a mené au but gagnant des Leafs en prolongation. Espérons qu'il a sorti tout le mauvais qu'il avait à sortir. Mémo à Jonathan: tu n'es plus à Halifax, maintenant."- Mitch Melnyk, The Athletic

Ouch... si ça fait autant mal à lire, c'est parce que l'on sait qu'il y a beaucoup de vrai là-dedans. Jonathan Drouin semble vouloir trop en faire sur la glace, mais ne complète jamais ses jeux. Devrait-on commencer à s'inquiéter par rapport à son développement? Une chose est certaine, il est tôt pour appuyer sur le bouton panique, mais l'attaquant devra définitivement en donner plus s'il veut remplir les espoirs qu'on fondait en lui et qu'on ne grimace pas en repensant à Mikhail Sergachev! Et vous, quelle genre de saison prédisez-vous à Drouin?

Partager sur Facebook
210 210 Partages

Source: The Athletic
Crédit Photo: