article

Dan O'Toole ramasse publiquement Bell Media après avoir été congédié

Ouch!

Partager sur Facebook

Au cours des derniers jours, la compagnie Bell Media a mis à pied plus de 200 de ses employés.

Du nombre, on compte certains gros noms tels Brent Wallace qui couvrait les activités des Senators d'Ottawa depuis 23 ans et Dan O'Toole, populaire animateur de Sportscenter et de l'émission Jay And Dan.

On compte également Brendan Halloran, producteur et scripteur de Sportscenter, lui qui était en congé de paternité alors qu'il célébrait la naissance de sa petite fille il y a seulement quatre jours.

Inutile de dire que cette vague de mises à pied massive à peine une semaine après leur campagne #OnCausePourLaCause pour faire de la sensibilisation à la santé mentale passe très mal auprès du public qui accuse la compagnie d'hypocrisie.

Suite à son congédiement surprise, O'Toole ne s'est pas gêné pour dire sa façon de penser à la compagnie sur les réseaux sociaux.

"On cause pour la cause. On devrait. Est-ce que ça veut dire quelque chose sans le hashtag? Oh, c'est vrai. Mauvaise journée. Alors on doit mentionner le nom de la compagnie pour que ça veuille dire quelque chose? Et si j'avais été congédié par la compagnie qui fait le hashtag à propos de la santé mentale? Est-ce que je dois quand même les inclure dans le hashtag? Je suis confus. Alors je dois mentionner le nom de la compagnie et attendre à une journée précise et seulement à ce moment la compagnie va donner de l'argent pour la santé mentale? Seulement quand je les mentionnent? Mais ne devraient-elle pas juste le faire d'elle-même puisqu'elle est une compagnie qui vaut des milliards? Oh, c'est pour bien paraître? Et est-ce que se faire congédier est, je sais pas, mauvais pour la santé mentale? Ah non. J'ai oublié d'inclure le hashtag et le nom de la compagnie. Alors ces tweets ne comptent pas?"- Dan O'Toole

Voyez au bas une vidéo de O'Toole qui félicite Halloran et sa fiancée pour la naissance de leur fille. Ironiquement, ils étaient loin de se douter que quelques jours plus tard à peine ils seraient tous les deux remerciés de leurs services.