Une autre tuile s'abat sur Nikita Scherbak et ça va vraiment de plus en plus mal pour lui...

Rien ne va plus pour l'ancien choix de 1re ronde

Publié le par Remi Aboussouan dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
65 65 Partages

Décidément, rien ne va plus pour l'ancien choix de première ronde du Canadien Nikita Scherbak. L'attaquant russe de 23 ans a été envoyé dans la Ligue américaine par les Kings de Los Angeles, un mois après avoir été réclamé au ballottage. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a rien fait pour aider son cas, lors de son premier match avec le Reign d'Ontario.

Celui qui a été sélectionné en première ronde (26e au total) du repêchage de 2014 a connu une soirée horrible dans une défaite de 3-1 subie aux mains du Barracuda de San Jose. L'ailier a non seulement été blanchi, mais il s'est retrouvé sur la patinoire pour les trois buts de l'équipe adverse, conservant un différentiel de -3 et se contentant d'un seul tir au but.

Disons simplement que ce n'est pas avec ce genre de performance que Scherbak va convaincre quiconque qu'il mérite sa place dans une équipe de la LNH. L'ancien choix de premier tour du CH avait fait belle impression à ses débuts avec les Kings, marquant un but lors de son tout premier match. Mais il a été blanchi lors de ses sept sorties suivantes et la direction de l'équipe californienne a décidé de le soumettre au ballottage, à peine un mois après l'avoir réclamé. 

Dans le match du 18 décembre opposant les Kings aux Jets de Winnipeg, l'entraîneur-chef Willie Desjardins ne l'avait utilisé que pendant 3 minutes et 39 secondes...pas exactement le temps de glace qu'on offre à un joueur en qui on a confiance.

Rappelons que l'analyste Renaud Lavoie de TVA Sports avait créé beaucoup de remous en décembre dernier lorsqu'il avait affirmé que selon lui, Scherbak n'était pas un joueur du calibre de la LNH.

Lors de l'émission Les Partants, il avait affirmé: «À la rencontre des gouverneurs, cette semaine, Luc Robitaille est venu me voir pour me demander s’ils avaient obtenu un bon joueur au ballottage. Ma réponse fut ‘dans un mois, tu vas le resoumettre au ballottage.’» Il avait ensuite ajouté: «Ce n’est pas un joueur de la Ligue nationale et je me pose la question à savoir s’il est un joueur de la Ligue américaine. Je suis peut-être très sévère, mais les Canadiens n’ont rien perdu.»

Le temps aura donné raison au bon Renaud puisque les Kings ont soumis Scherbak au ballottage un mois plus tard. Décidément, la carrière de Nikita Scherbak ne va pas du tout dans la bonne direction...

Partager sur Facebook
65 65 Partages

Source: TVA Sports
Crédit Photo: NHL.com