article

Un premier entraîneur à être congédié?

WHOA!

Partager sur Facebook

Lorsqu'une équipe sportive professionnelle cumule les défaites à vue d'oeil en début de saison, l'une des première personne à être visée et reconnue coupable pour les mauvaises performances est l'entraîneur-chef.

Avec un début de campagne plutôt désastreux du côté des Canucks de Vancouver qui n'arrivent pas à marquer de buts, l'entraîneur Willie Desjardins s'est confié aux journalistes concernant sa situation avant le match face aux Maple Leafs de Toronto samedi. Selon ce que rapporte TheScore, Desjardins serait bel et bien conscient qu'il se retrouve probablement sur un siège éjectable au moment d'écrire ces lignes. "Quand les défaites s'accumulent, tout le monde devient sur un "siège chaud" déclara l'entraîneur.

Les prochaines rencontres seront sans aucun doute importantes pour les Canucks en ce qui a trait au personnel derrière le banc, eux qui se retrouvent au 26e rang de la LNH au classement général.

À LIRE: Wayne Simmonds nargue le Canadien!