article

Johan Franzen offre un bouleversant témoignage sur sa condition!

Quelle tristesse!

Partager sur Facebook

Sans doute l'un des plus grands guerriers qu'a connu l'organisation des Red Wings de Detroit, l'ancien attaquant de puissance Johan Franzen a vu sa carrière prendre fin d'une façon abrupte, incapable de revenir au jeu après avoir subit trop de commotions cérébrales.

Depuis, il n'est plus l'ombre de lui-même.

Sa femme Cecilia et mère de ses enfants avait d'ailleurs livré un troublant témoignage quelques années après la retraite de son mari, expliquant que les nombreuses commotions qu'il a subit au cours de sa carrière ont laissé de sérieuses séquelles et il doit maintenant vivre avec celles-ci à tous les jours de sa vie. Il est maintenant incapable de gérer ses émotions, devient souvent colérique de façon instantanée et souffre de terribles migraines. Forcé de prendre des anti-dépresseurs, Franzen lui-même avait d'ailleurs avoué qu'il ne pouvait même plus jouer avec ses enfants pendant plus que deux minutes ni même les prendre dans ses bras parce qu'il souffrait trop.

S'il a connu une glorieuse carrière dans la LNH, il vit maintenant l'Enfer tous les jours et toute l'argent du monde ne peut rien pour ses souffrances.

Dans une récente et rare entrevue avec un journal Suédois, on peut comprendre que les choses ne se sont pas améliorées pour lui depuis les dernières mises à jour. Selon ce qu'il dévoile, il souffre d'importantes pertes de mémoire et a maintenant de la difficulté à se rappeler des événements importants dans sa vie:

"Mon monde s'est écroulé. Je peux avoir une discussion complète avec quelqu'un et le lendemain avoir complètement oublié cette personne. Mon cerveau n'enregistre plus rien, c'est tellement difficile et embarrassant. Parfois je rencontre des gens dont je ne me rappelle plus du tout. Pourtant, je leur ai parlé la veille. J'essaie maintenant de l'avouer dès le début de la conversation. C'est ma nouvelle réalité. Je ne comprend pas comment ma femme est encore avec moi."-Johan Franzen

C'est après sa cinquième commotion cérébrale officiellement répertoriée que Franzen a été forcé de mettre un terme à sa carrière en 2015.

Voilà une autre histoire d'horreur qui en fera réfléchir plus d'un sur les dangers des coups à la tête au hockey.

"I could be speaking to someone and the day after i have forgotten about that person," admitted Franzen, embarrassed. "My brain doesn't register, its so hard. Its been 4 years since the hit that changed Johan Franzens life for ever," began the narrator. "In a game versus Edmonton in January of 2015 the Detroit star with over 700 NHL games, suffered his 5th concussion and after that nothing is ever the same. Johan was forced to quit hockey and the years following has often been pitch black, severe migraine, panic attacks, loss of memory, depression and intensive care homes is only a small fraction of what has struck Johan and his family. You understand the people who end up with addictions, everything is so embarrassing," said Franzen. Now days I am very open about not remembering things and i almost right away tell people. If there is someone who I don't remember, even tho we might have spoken before like just a day earlier I am very open about not remembering. It can be like "Hey, we have met like yesterday right?" just to get the information out there. I try to drop whats so embarrassing about it and just get it out there as quick as i can."