Les Blues en mode Coupe Stanley!

Par Marco Normandin

Les Blues de St. Louis ont complété une transaction majeure avec les Sabres de Buffalo hier pour mettre la main sur Ryan Miller et Steve Ott, deux joueurs qui deviendront agents libres sans compensation cet été, en échange de Jaroslav Halak (agent libre), Chris Stewart (reste 1 an au contrat), William Carrier, un choix de 1ere ronde en 2015 et un choix de 1ere ronde conditionnel en 2014 (si Miller re-signe cet été ou si les Blues atteignent la finale de conférence)

J’ai pris quelques minutes pour lire les commentaires des gens ainsi que le billet de mon collègue Elie Pilon et je fût très surpris de voir plusieurs personnes dire que les Sabres avaient clairement remporté cette transaction. PARDON?!

Non seulement les Blues ont le meilleur dans cet échange mais j’ajouterais même qu’ils n’ont à peu près rien donné pour mettre la main sur deux joueurs qui seront des éléments clés dans leur poursuite de la Coupe Stanley dans quelques mois. Les Sabres ont bien fait dans les circonstances, mais de dire qu’ils remportent cette transaction est complètement tiré par les cheveux!

Analysons en vitesse. Premièrement, Jaroslav Halak n’avait à peu près aucune valeur. Ni pour les Blues qui n’avaient aucune intention de le ramener avec l’équipe l’an prochain, ni pour les autres équipes de la ligue qui ont le choix entre plusieurs excellents gardiens disponibles présentement sur le marché pour pallier à leurs besoins. Il y a beaucoup plus de vendeurs que d’acheteurs pour les gardiens de but dans la LNH présentement.

Halak

Est-ce qu’on peut en revenir une fois pour toutes de l’année 2009-10 où Halak a été absolument incroyable en séries? Parce qu’on est rendu en 2014 et non seulement il n’a jamais pu répéter ses exploits depuis mais il ne les répètera JAMAIS. Vous savez pourquoi? Parce que Jaroslav Halak n’est pas un gardien de but #1 dans la LNH. Aussi simple que ça. Il est un très bon gardien, ne vous méprenez pas sur mon analyse du slovaque, mais il n’a pas ce qu’il faut pour trainer son équipe une saison complète sur son dos. Il manque de ce qu’on appelle dans le jargon du stamina. Jaroslav Halak est un gardien qui fera le travail s’il est utilisé pas plus qu’environ 50 matchs par saison. Il est idéal pour une brève période ou pour une équipe qui ont une situation de gardien 1a/1b. Plus que ça et vous aurez entre les mains un gardien inéfficace ou qui deviendra soudainement fragile et se blessera.

Les Blues lui ont fait confiance l’an passée et se sont retrouvés avec un Halak blessé et ont dû faire confiance à Brian Elliott en séries, lui n’ont plus n’ayant rien d’un gardien partant de premier plan. Malgré avoir dominé les Kings la majeure partie de leur série, ils se sont finalement inclinés face à l’équipe qui eux avaient un gardien élite devant le filet.

miller-habsolument-fan2

Doug Armstrong a donc décidé de ne pas faire la même erreur une deuxième fois et cette année il était déterminé à aller chercher un gardien élite pour se rendre jusqu’au bout. Et pas n’importe lequel. Ryan Miller était son homme depuis l’été passée où il avait tenté d’aller le chercher. Maintenant les Blues se positionnent au même niveau que les Hawks, les Kings, les Ducks ou même les Sharks. Il n’y a maintenant plus de faiblesse à St. Louis et ils deviennent de sérieux aspirants aux grands honneurs. Arrêtez-moi tout de suite les comparaisons entre Miller et Halak. Miller est un gardien élite, pas Halak. Les deux gardiens ne se situent même pas dans le même univers quand vient le temps de comparer.

Comme si ce n’était pas assez, Armstrong met la main sur Steve Ott qui est un travailleur acharné, qui n’a pas peur d’aller dans le traffic, qui frappe constamment et qui est extrêmement difficile à jouer contre. Tout le contraire de Chris Stewart qui, en gros, est un espèce de Rene Bourque avec plus de talent. Ott est exactement le genre de joueur que toutes les équipes rêvent d’avoir en séries et devient immédiatement une amélioration sur Stewart à St. Louis. Là aussi il s’agit d’un coup fumant.

Vrai que les Blues ont donné un bon prospect et un choix de première ronde (qui sera loin dans le repêchage) en retour de deux joueurs qui deviennent agents libres mais qu’est-ce qui empêcherait Ryan Miller de signer un nouveau contrat à St. Louis cet été? Il va sans doute aimer l’odeur de la victoire et risque d’y prendre goût d’ici là. Si c’est le cas, les Blues devront ajouter un choix de 1ere ronde dans la transaction. Ce qui n’est absolument pas un problème parce que les Blues ont non seulement une des équipes les plus équilibrées de la LNH à l’heure où l’ont se parle mais en plus ils ont une des meilleures profondeurs de la ligue, ce qui fait peur puisqu’ils risquent d’être très bons pendant longtemps.

Le travail d’un DG dans la LNH c’est de prendre des risques calculés et au bon moment. Si Doug Armstrong n’avait pas fait la transaction qu’il a fait hier, on pourrait le qualifier d’incompétent aujourd’hui. Les fans des Blues ont de quoi se réjouir aujourd’hui, ils ont été chercher deux joueurs clés, empêchant au passage à leurs rivaux de mettre la main sur Ott, ils ont réglé leur seule réelle lacune avec Miller et ils n’ont pas eu à sacrifier de pièce importante de leur avenir.

Superbe transaction que j’aurais fait les yeux fermés!

Marco Normandin est le créateur du Ultimate Pool Preview, une référence mondiale en guide de pools.
Il est également l’idiot derrière la page de hockey humoristique Définitivement, Pierre.

X
Aime notre page Facebook
Pour recevoir toutes les nouvelles, rumeurs, vidéos du monde du hockey directement dans ton newsfeed avant tout le monde!